Poursuivez votre nindo, dans un monde où la paix est encore loin d'exister...

Partagez | 
 

 La Tigresse et le Phénix [PV Misaki Hinari]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shigeru Minomura
Rokudaime Kazekage, Maître Pervers & Alcoolique
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 24
Localisation : Cherchez dans une taverne

Identité du Ninja
Expérience:
100/100  (100/100)
Âge: 24 ans
Prime: /

MessageSujet: La Tigresse et le Phénix [PV Misaki Hinari]   Ven 16 Mar - 21:58

Cela faisait un peu moins d’un an que Shigeru était en place au poste de Kazekage. Et durant ce laps de temps, il n’avait cessé d’œuvrer pour que le village retrouve sa grande gloire passée, et bien plus. Pour ce faire, il avait fait agrandir son bureau, qui occupait maintenant les trois derniers étages de la Tour. Le premier niveau était divisé en deux parties : le bureau de réception, et la bibliothèque. Le second était un peu la salle à tout faire. Des armoires contenaient des milliers de livres, de lettres, de plans… Une grande table trônait au centre de la pièce, souvent recouvertes de feuilles toutes couvertes de dessins architecturaux, militaires, noircies d’écriture… Les murs étaient tapissés de cartes. Enfin, le dernier niveau était son lieu de travail. En réalité une version mieux rangée et mieux ordonnée du deuxième niveau. Avec des livres de partout. Dans un coin de cette pièce, se trouvait une maquette du village tel qu’il devrait être dans moins de dix ans. Un village florissant, avec des parcs, des arbres, des fontaines… Cela dépendait en grande partie de PIPA-1, qui avançait à grands pas. Les tranchées qui parcourraient le village, et qui contiendraient les tuyaux, étaient terminées. Quant à la station souterraine de pompage, le plus long était de fabriquer toutes les pièces de haute technologie. Ah oui, dernière précision, Shigeru possède une petite pièce privée à cet étage, contenant une petite salle de bain ainsi qu’un lit.

Shigeru était assis dans son fauteuil en cuir, étudiant les différents comptes-rendus de l’Opération Westera. A cinquante kilomètres à l’Ouest de Suna, une ville avait été fabriquée par le Génie pour les besoins de cet exercice. Durant une semaine, la IVème Armée de l’Ouest, menée par le Général d’Armée Leiko Kawanomu, s’était entraînée à prendre une ville d’assaut, et à écraser toute trace de résistance. Les rapports étaient extrêmement satisfaisants. Pour récompenser les soldats, Shigeru leur avait accordé à chacun une semaine de permission, par roulements.

Son regard se porta sur l’horloge murale. Il n’était pas loin de midi. Lorsque le Soleil tomberait, il devrait se mettre en route, en direction de Konoha. Cela faisait trois semaines que les détails de la rencontre avaient été décidés. Et cela avait été fait rapidement, chose étonnante. Mais il est vrai que la politique de haut niveau, de nos jours, ne doit pas souffrir de lenteurs. C’était l’Hokage en personne qui avait demandé à le rencontrer. Celle-ci avait plus d’ancienneté que lui à ce poste de dirigeant, bien qu’elle soit très jeune, de quatre ans son aînée. Les SRS en disaient grand bien, mais précisant qu’il fallait s’en méfier. Précision inutile, car tout ce qui ne vient pas du Désert doit inspirer la méfiance avant de cerner ses intentions. Et cela était vrai pour tout les pays. Chacun se méfiait de son voisin. Et c’est cela qui maintient une nation en place.



« Tu as choisi ton escorte, Shigeru-kun ? »

« Toi évidemment. Tu resteras d’ailleurs sous ta forme humaine. Il n’y aura pas de menace à Konoha. Je ne pense pas que l’Hokage m’invite là-bas pour me faire assassiner. Elle est beaucoup trop intelligente, et puis, elle n’en a aucune raison. Mais pour répondre à ta question, je prendrais Akiro, Makoto et Eva. Quatre gardes devraient suffire. Surtout si l’on compte les deux gardes du Conseiller Omido. Et celui-ci est toujours un très bon combattant, n’oublie pas qu’il a mon âge. Enfin, il y aura notre Ambassadeur-Général en Konoha et son garde, qui nous accompagneront en retournant là-bas. Satisfaite ? »

« Oui. Tant que tu ne te fais pas tuer, tout me satisfait. »



Cette chère Sayuri, toujours à s’inquiéter pour lui, sans toutefois le montrer. Sa Liée n’aimait pas montrer son attachement aux gens ou aux choses.

********

Le rendez-vous était fixé à la Porte Nord du village. Shigeru arriva en dernier, avec Sayuri. Son ami, le Conseiller Kenji Omido, était présent, ainsi que l’Ambassadeur-Général Kisuke Urura, avec leurs gardes du corps. Les siens étaient également présents. Outre Sayuri, il y avait une autre Rose des Sables, une archère de talent, l’un des meilleurs tireurs d’élite du village, la Rose de Bronze Eva Yamamoto. Les deux gardes du corps masculins étaient des Lames du Sud. Ils s’agissaient d’Akiro Yentsui, un ninja sensoriel, et médical également, et de Makoto Sagata, redoutable lancier.

Lorsque le groupe se mit en route, des cors retentirent, annonçant l’ouverture des portes et le départ du Kazekage. Le soir tombait, de même que la température. Ils avaient décidé de partir de nuit, pour économiser leurs provisions d’eau. Bien que le désert compte plusieurs oasis, l’eau est une denrée précieuse dans cette contrée, aussi faut-il la consommer avec modération, exercice auquel sont rompus tous les habitants du Désert.

Il n’y eut aucun problème jusqu’à la frontière. Des ninjas de Konoha les attendaient au point convenu, afin de contrôler leur arrivée. Par pure formalité administrative, l’officier des Gardes-Frontières de Konoha contrôla leurs visas et leur laissez-passer, puis leur souhaita une bonne route jusqu’au village. Le convoi diplomatique continua quelques heures, puis s’arrêta dans une auberge, et ils firent de même pour la nuit suivante.

Le jour se levait. Ils n’étaient plus qu’à une matinée de marche de Konoha no Sato. Aussi revêtirent-ils leurs tenues d’apparat. La tenue traditionnelle de Kazekage avait été entièrement modifiée. En effet, Shigeru, habitué à porter des kimonos, n’appréciait pas tellement la coupe du vêtement. L’uniforme était désormais un kimono bleu marine, de coupe militaire, auquel s’ajoutait un haori blanc sans manche, avec le kanji du Vent cousu au-dessus du cœur, et dans le dos. En bas du haori, était cousue également une fresque de cyclones. En revanche, la coiffe était restée telle quelle. A sa gauche, accroché à une ceinture, pendait son katana d’ANBU, qu’il avait modifié pour le rendre un peu plus présentable. Dans son dos, enveloppé dans un tissu rose et orange, se trouvait le cadeau qu’il réservait à l’Hokage. Malgré le tissu, on discernait la forme d’un katana.

Ils commençaient à entendre les bruits du village. Shigeru fit un signe de tête à Sayuri, qui souffla dans un cor de guerre, afin de signaler leur arrivée. Enfin, au détour d’un village, leur apparurent les portes de Konoha. Malgré la distance, ils apercevaient de nombreuses silhouettes devant celles-ci. Les ninjas de Suna ralentirent le pas, puis se mirent en formation, le Kazekage à leur tête.




Merci à Misaki Hinari pour le kit ^^

Le destin le plus noble que puisse connaître un homme est de placer son corps mortel entre le foyer qu'il aime et les ravages de la guerre.


Disciple SM de Misaki Hinari

Thème principal de Shigeru - Crimson Glory - March to Glory
Thème de beuverie de Shigeru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Tigresse et le Phénix [PV Misaki Hinari]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux anniversaire Misaki-chan !!
» Misaki Tsukiyo
» Fan-Club de Yata Misaki
» Trois p'tits Petite Tigresse/prise/Petit Diable/pris/Petite Solitude/prise/END
» Ishoni Asobi mashô. [pv Misaki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari :: Konoha no Sato :: Konoha :: Portes du Village-
Sauter vers: