Poursuivez votre nindo, dans un monde où la paix est encore loin d'exister...

Partagez | 
 

 Yondaime Tsuchikage

Aller en bas 
AuteurMessage
Hakanai Satoshi
~ Yondaime Tsuchikage ~


Messages : 37
Date d'inscription : 15/09/2011

Identité du Ninja
Expérience:
0/100  (0/100)
Âge: 40 ans
Prime:

MessageSujet: Yondaime Tsuchikage   Sam 10 Mar - 14:58


Hakanai ♣ Satoshi




40 ans ♣️ Iwa ♣️ Fuuton + Katon + Raiton + Yang = Kekkai Tôta : Hikariton (lumière) ♣️Tsuchikage


Physique ♣️ Ninja :

Le décrire sera quelque chose d’assez simple à vrai dire, assez banal, il n’impressionne pas par sa taille ou son poids. Il ne reste pas dans la mémoire des gens par sa corpulence incroyablement basique pour un Shinobi. La formation militaire qu’il a reçue durant sa vie l’a marqué jusque dans son physique. Une musculature développée sans être impressionnante agrémente son corps sans prétention. En guise de marque non naturelle, il possède un dos orné de tatouage, des écritures signifiant bien des choses.

Un visage d’une forme encore une fois banale encadrée par une chevelure rasée de près, sans autre signe de pilosité faciale hormis une barbe naissante plus dû à son travail éreintant l’empêchant de prendre soin de son image. Des yeux sombres d’une profondeur sans fond en forme de demi-lune légèrement striée de petites rides aux coins des yeux causés par un éternel plissement que la concentration le pousse à faire. Hormis cette marque d’émotion, aucun signe involontaire de son visage ne trahira sa façon de penser, un stoïque à l’état brute, un impassible pensant que les sentiments sont des faiblesses. Un nez bien proportionné et positionné comme il faut, prosaïquement comme beaucoup de monde, ne faisant encore une fois rien pour le rendre mémorable. Sa bouche est légèrement moins quelconque, des lèvres plutôt fines qui malheureusement donnent une impression d’inexistence, restant tellement souvent close on pourrait presque croire qu’il ne possède plus aucune ouverture buccale, presque un visage sans bouche. Cachant pourtant une dentition parfaite et une voix caverneuse relevant un côté mystérieux et même mystiques à son propriétaire comme gardien d’un savoir ancien prêt à protéger par tous les moyens que ce soit.

En guise de vêtement, il met en général des habits qui ne payent pas de mines. Une cotte de mailles légère en dessous d’une tunique renforcée de couleurs marron. Un pantalon du même acabit tout simplement. Des sandales pour protéger les pieds, et voilà tout. Plus officiellement, l’habit de Tsuchikage sera porté, rarement à vrai dire mais cela ne le dérange pas de le porter lorsqu’il le faut.


Caractère ♣ Ninja :
Il aime peu de chose, l’une des rares étant le village d’Iwa et ses habitants. Suivi de près par le calme, il déteste le bruit assourdissant que l’on peut rencontrer sur un champ de bataille ou durant un simple duel rangé. Assassin plus que guerrier, le silence a toujours été son allié. Exécrant la cruauté inutile, il sait malgré tout qu’elle est parfois obligatoire et nécessaire pour le bien du village. La politique pour lui n’est rien de plus qu’un jeu où chaque partie avance ses pions de façon à prendre le dessus sur son adversaire, chose qu’il retrouve durant les Grandes guerres, alors il se prête à ces petits jeux avec détachement. Ne faisant que prouver son côté impassible, froid et distant, en réalité il est comme ça surtout car il réfléchit à toutes les possibilités de chaque situation dans lequel il se trouve, donc il est en éternel questionnement pour faire les meilleurs choix pour son pays. Ayant été élevé dans une famille de libraires, il connaît tous les enseignements militaires que son village peut lui offrir grâce au nombreux ouvrage dont il peut profiter. Donc la trahison présente dans toute alliance il sait la déceler à temps, ainsi que pratiquer cette trahison comme il faut, pour ne pas être remarquée. Entre autres choses il est un fin stratège le poussant un peu à la paranoïa. Les traitres, il les traquera et les fera exécuter, tout simplement car pour lui les traitres n’ont pas à vivre, de même pour les nukenin qu’elle qu’ils soient. Voilà pour son côté officiel lié à son poste.

Plus intimement, il fera tout pour sa famille et particulièrement pour sa femme. L’aimant plus que tout, c’est elle qui apporte le peu de douceur dont il fait preuve. À l'écoute des gens, il se montrera serviable avec les villageois.



Histoire ♣️ Ninja :


-Tsuchikage-Sama ! J’ai fait venir celui que vous vouliez voir. Hakanai Satoshi entrer !

[i]Je ne savais pas pourquoi j’étais ici, enfin pourquoi je me retrouvais dans le bureau du Tsuchikage à un moment si peu ordinaire. Il était minuit passé, passé depuis déjà deux heures au moins. Deux ninjas des forces d’élite d’Iwa étaient venus me quérir, Sandaime voulait me voir. Je compris vu la situation que c’était urgent, bien que je ne susse pas encore à quoi m’attendre. Peut-être un cadeau d’anniversaire, cela faisait aujourd’hui même trente ans que j’étais né. Une pointe de nostalgie me tenait en haleine durant le chemin vers le domicile d’Oonoki. Et puis pourquoi un rendez-vous dans sa demeure personnelle ? C’était bien étrange tout ça. Je me laissais guider par mes deux accompagnateurs, avec leur masque et la lueur de la lune ça rendait à la scène un air irréel. Enfin j’en avais connu d'autres des situations étranges. Arrivant devant la maison isolée du Sandaime Tsuchikage, les deux membres de l’ANBU entrèrent sans se faire accueillir, ils étaient autorisés à entrer sans demander la permission, c’était plus que des ninjas d’élites. Entrant, je me retrouvai dans un couloir étroit qui débouchait sur des escaliers tout aussi étroits. Nous montâmes tous ensemble, une fois devant l’entrée d’une petite chambre, on me dit d’attendre là, sur le seuil de la porte. Quelque seconde d’attente après, on m’autorisait à entrer dans la petite chambre. Mon mentor était assis sur son lit, me regardant arriver.


-Bonsoir Tsuchikage-Sama, pourquoi me faire venir chez vous à une heure si tardive ?

Un des ninjas me fit comprendre de me taire, le chef du village prenait la parole.

-Écoute, je vais faire simple Satoshi, mon dos me fait trop souffrir et puis je me fais trop vieux. Donc je te demande, de prendre ma place, de devenir le Yondaime Tsuchikage !

À cette nouvelle, une sueur froide me traversa le dos. Une telle nouvelle, je ne m’y attendais pas le moins du monde. Pourquoi voulait-il de moi à ce poste ? Je n’étais pas si puissant que ça, et puis je doute que mes compétences en politique soient assez évoluées pour tenir ce poste.


-Maître Oonoki, je ne peux accepter ce poste, je n’en suis pas à la hauteur.

-Oh que si tu l’es, avec l’âge j’ai appris à juger les gens et parmi mes disciples tu es le seul à en être capable. Ne t’inquiète pas, je n’ai pas fini de t’enseigner mon savoir, tu seras le chef mais je continuerais à t’inculquer un peu de bon sens. Te connaissant tu vas vite prendre la grosse tête ahahaha.

-Si c’est votre volonté Maître, j’accepte.

Le Sandaime Tsuchikage était mon Sensei depuis pas mal d’années maintenant, dès mon admission au rang de Jûnin il m’avait pris sous son aile. C’était un honneur et de lui succéder en étant un encore plus immense. Mais je ne comprenais toujours pas pourquoi moi. Parmi ses disciples il y en avait de bien plus puissant et intelligent, moi je n’étais personne, ni destiné hors du commun ni fait d’armes incroyables qui feraient ma légende. Je n’étais qu’un assassin pas un duelliste capable de se forger une réputation de guerrier surpuissant. Et puis mon histoire est terriblement banal, une famille loin d’être reconnu comme étant des piliers du village, aucun membre de génie non plus ou de capacité héréditaire que l’on se transmettrait de génération en génération. Moi-même je n’étais pas un génie du combat, tout ce que je savais faire je le devais à un entrainement perpétuel. Alors bon sang pourquoi moi ?!

-Bien si tu acceptes Satoshi, tu peux retourner dormir, tu as une dure journée qui t’attend.

-Oui Sandaime-Sama, bonne nuit !

Je repartis, encore escorté bien que cette fois ce n’était plus que par un ninja. Il me raccompagna jusqu’à la sortie en m’intimant de garder cette entrevue secrète jusqu’au moment où tout serai officialisé, de plus il m’indiqua mon emploi du temps pour… tout à l’heure, merde j’avais déjà pas beaucoup de temps de repos et on m’en enlevait encore. Je repartis jusqu’à ma petite maison familial où ma femme devait encore être en train de dormir. Je devais être discret je ne voulais pas qu’elle me fasse une scène, pfff journée de merde qui m’attendait. J’avais réussi à m’introduire sous la couette sans bruit et sans mouvement brusque, c’était déjà une bonne chose. Je réalisais seulement ce qui m’arrivait, j’allais être le Yondaime Tsuchikage, succédant à trois ninjas légendaires. C’était fou ça ! Essayant de reprendre mon calme pour récupérer un peu de sommeil, je continuais malgré tout à me questionner sur les raisons d’Oonoki. J’étais la banalité à l’état pur, rien ne me destinais à être à ce poste, déjà qu’être ninja c’était une destinée très hasardeuse. Je ne suis pas d’une famille de ninjas, fils et petit-fils de libraire, on peut dire que je suis loin de l’entreprise familiale. Enfin bon, j’ai pas mal réussi dans mon domaine tout de même. J’avais eu mon lot d’aventure et d’ennemis, mais rien d’exceptionnel non plus. J’avais éliminé bien des brigands de pacotille, quelques Nukenin mais rien de comparable aux membres de l’Akatsuki. Certes j’avais un certain talent mais comparé à mon Sensei ce n’était rien, alors pourquoi moi ! …

Le soleil venait de se lever, cela annonçait une belle journée. La rosée du matin s'était posée sur toutes les structures de roche du village. Le ciel était déjà d’un bleu éclatant, parsemé par tout juste quelques nuages d’un blanc immaculé, la température allait grimper rapidement au-delà des vingt degrés, le village était balayé par une légère brise qui allait rafraichir l’atmosphère. En attendant que le soleil soit à son zénith ce courant d’air refroidissait considérablement les rues. Je prenais mon petit déjeuné tranquillement, ma femme se levait seulement. Elle était magnifique, elle aussi était une Shinobi, nous étions Genin dans la même promo, c’est à ce moment-là que nous nous sommes rencontré, en fait j’ai l’impression avec le recul qu’on ne s’est jamais quitté. Ne pas pouvoir lui parler de ma nuit m’ennuyait mais une fois la vérité déclarée elle comprendrait que j’étais sous le joug d’un ordre important. Nous parlâmes de bon matin des banalités d’usage, puis de notre emploi du temps de la journée, le sien m’intéressait toujours, j’aimais m’inquiéter pour elle lorsqu’elle partait en mission, ou être heureux à sa place lorsqu’un de ses élèves réussissait quelques choses de génial. Lorsque ce fut mon tour de parler de ma journée, je dus sortir un mensonge enfin c’était plus une série d’oubli. J’oubliais de parler de ma matinée avec le Sandaime Tsuchikage pour mes cours de politique. J’en connaissais assez pour survivre, mais pas assez pour tenir mon futur poste. Enfin mon supplice se termina, elle partit rejoindre son équipe de Genin tandis que je partais rejoindre mon mentor.

Au côté de mon mentor, il m’enseigna ce qu’il savait sur la politique du monde Shinobi, des philosophies de vie que je n’aurais jamais soupçonnée, mais d’une incroyable lucidité. La matinée passa rapidement, finalement j’allais peut-être être prêt pour mon nouveau statut. Je retournai chez moi, manger en vitesse, puis j’allai à un rendez-vous que j’avais avec un ami. L’un des rares en qui j’avais entièrement confiance et à qui je n’avais pas le droit non plus de parler. Je le connaissais depuis un certain temps, nous avons fait bien des missions ensemble. Dont une qui avait presque mit fin à nos vies, hum tien c’est peut-être cette mission qui à pousser Oonoki-Sama d’avoir confiance en moi. C’était une mission de rang A, une bande de nukenin avait kidnappé un membre du village, il demandait une rançon, c’est moi et mon comparse qui devait leur emmener. De façon fatale, nous devions payer la liberté de notre concitoyen. Mes talents sensoriels m’avaient permis de les localiser rapidement, l’assassin qui était en moi allait encore une fois jouer sur les ombres et les lumières. Nous étions Chûnin, alors une mission de ce style était évidemment un test nous l’avions compris. Nous nous approchâmes discrètement vers leur campement. Ils étaient bien organisés, deux camps espacés de plusieurs centaines de mètres, où le gros du groupe était réparti, et un troisième camp avec disons les trois membres d’élites de leur confrérie. Il fallait se débarrasser des deux camps en toutes discrétions, des bruits de bataille nous auraient fait échouer la mission. Je me souviens c’était la mission la plus problématique que j’ai eu à faire. Mais elle n’était pas impossible à faire, j’étais déjà un expert en infiltration et en assassinat, mon coéquipier était du même acabit que moi. Nous décidâmes de nous séparer aussi, chacun un camp. Ma faculté personnelle me permit de me débarrasser des quatre ennemis que j’avais facilement, mon comparse lui mis plus de temps mais y parvenu aussi. Le vrai défi serait dès maintenant, les trois ninjas d’élite de l’organisation. Nous allâmes jusqu’à leur camp, ils étaient au moins des Nukenin de rang B, sauf pour leur chef que nous connaissions. C’était un ancien camarade, il était puissant et cruel. Le combat s’engageât rapidement, aussi discret que nous étions à l’époque ce n’était encore pas assez. Les deux déserteurs de rang B avaient été de redoutable adversaire, tout à fait honorable mais pas encore assez pour nous battre. Cela dit, mon coéquipier fut blessé, l’obligeant à rester en retrait du combat final. Entre moi et l’ancien ami qui était en face de moi, prêt à me tuer, le combat commença rapidement et simplement, des échanges de combo au corps-à-corps parsemé par quelque technique de Ninjutsu basique. L’un comme l’autre, cela ne nous départageait pas. Le stade suivant du combat arriva, un échange de technique de haut niveau. J’envoyais mes techniques favorite de Katon, dévastatrice et terriblement efficace, mais contre un adversaire du niveau du mien il fallait quelque chose d’autre, un petit plus qui me ferait prendre l’avantage. Son Doton était efficace mais pas assez contre ma petite particularité, l’Hikariton. Une affinité si peu commune m’offrit un effet de surprise bienvenu. Utilisant ma technique ultime de l’époque, je mis hors d’état de nuire. Le combat m’avait fait souffrir, plusieurs blessures m’avaient été données par cet adversaire redoutablement cruel, mais au final j’avais gagné, il ne nous restait plus qu’à ramener notre ami au sein des murs protecteur du village. Il s’avère que c’était la petite-fille d’Oonoki qui était encore qu’une enfant. Maintenant que je me souviens de cela, je comprends mieux certaines choses, il a compris ma valeur à ce moment-là surement.


Plusieurs semaines après, mon poste fut officiel. Je reçus quelques coups de la part de ma femme, qui aurait aimé être informée plus tôt, mais finalement tout se passa bien. J’officiais au début sous les conseils avisés de l’ancien Tsuchikage, puis peu à peu il me laissa faire tout seul. Les années passèrent et le village se porte très bien. J’ai réussi à conserver la paix que mon prédécesseur avait instaurée, l’économie est florissante, la population ne cesse d’accroitre, et contrairement à beaucoup d’autres villages, je conserve l’armée au beau fixe je l’agrandis même, sous les conseils de maître Oonoki, je refuse de me complaire dans cette illusion de paix.

Spoiler:
 

Équipement ♣ Ninja :
Il possède un katana, ainsi que le nécessaire lambda du ninja.






Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ogito Yagarashi
Rokudaime Mizukage ~ Ninja Écologiste
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 15/07/2011
Age : 25
Localisation : A côté de chez mon voisin.

Identité du Ninja
Expérience:
100/100  (100/100)
Âge: 22 ans
Prime: /

MessageSujet: Re: Yondaime Tsuchikage   Mer 14 Mar - 18:29

Yosh

Et bien écoute, peut être un peu bref et banal, dans l'ensemble, mais bien racontée, et structuré.

Nous avons donc notre Tsuchikage ! Very Happy



<< Invité, notre combat sera certainement le dernier de ta vie. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-agari.forumactif.org
 
Yondaime Tsuchikage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yondaime Hokage... [À tous]
» Une prisonnière peu commune
» Iwagakure no Satô
» Groupe #3 : Invasion imminente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari :: Votre Personnage :: I. Fiches de ninjas :: . Fiches en cours-
Sauter vers: