Poursuivez votre nindo, dans un monde où la paix est encore loin d'exister...

Partagez | 
 

 La Vision d'un Ange [PV Mitsuki Naotaka]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shigeru Minomura
Rokudaime Kazekage, Maître Pervers & Alcoolique
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 24
Localisation : Cherchez dans une taverne

Identité du Ninja
Expérience:
100/100  (100/100)
Âge: 24 ans
Prime: /

MessageSujet: La Vision d'un Ange [PV Mitsuki Naotaka]   Sam 3 Mar - 23:30

Musique d'ambiance : Céline Dion - A New Day Has Come

________


Minomura no Rakuen’no Sekai. Un nouveau jour se lève sur cet autre monde, monde originel de son Clan, monde qui l’avait vu naître et grandir. Les rayons des trois Soleils traversaient les fins rideaux qui masquaient l’extérieur. Quelques particules de poussière étaient visibles en passant devant ces rayons. La chambre était baignée d’une chaude couleur dorée.

Shigeru repoussa ses draps et sortit de son lit avant de s’étirer. Il sentit ses os craquer, ses muscles se tendre. Chaque parcelle de son corps se réveillait, signalant sa présence sans brutalité. Ses pieds étaient posés sur le parquet de bois parfaitement verni. Shigeru se dirigea vers les fenêtres afin de les ouvrir. Alors, son regard se porta sur la vallée. La propriété du Seigneur du Clan était située sur au sommet d’une des collines qui l’entourait. Au fond de la vallée, ainsi que sur les collines alentours, se dressaient de multiples bâtiments de toutes sortes, hébergeant les membres du Clan Minomura et leurs Liés. Mais entre ces constructions humaines, il y avait des arbres et des parcs en grand nombre. Les arbres du centre de la vallée étaient si grands que certains habitants y avaient construit leur maison, dans un parfait exemple de symbiose entre le règne végétal et animal.

Au Nord de la vallée, se trouvait la montagne la plus haute de toute la planète. La montagne où avait eu lieu le fameux combat entre Anda et Fusazane, et qui était le point de départ de l’existence du Clan Minomura. Son sommet élevé se perdait dans l’azur du ciel. C’était en effet une journée sans nuage, et l’on pouvait apercevoir ledit sommet, difficilement, certes. Et dire qu’il était monté là-haut, comme tous les Solitaires du Clan, avant la Cérémonie de l’Union. Il sourit à ce souvenir. C’était ce jour-là qu’il s’était lié à Sayuri, la Rose d’Ebène, son Katana, sa Liée.

Le chant des oiseaux le tira de ses souvenirs. Il n’était pas en vacance, et la journée qui l’attendait à Suna serait longue, aujourd’hui. Sans doute devrait-il dormir dans la propriété clanique de l’autre côté de la Porte durant les prochains jours.


********

Depuis le temps, Shigeru s’était habitué aux changements soudains de température entre son monde et Suna. Entre la fraîcheur et l’humidité, et la chaleur sèche. Il portait aujourd’hui un kimono d’une blancheur immaculée, qui contrastait avec Sayuri, alors sous sa forme de katana, noir comme l’ébène. Le symbole de son Clan était cousu à sa place habituelle, au niveau du cœur. Il était chaussé de bottes légères, elles aussi blanches, ainsi que de fins gants de soie blanche. Quelque chose qui pouvait évoquer une écharpe, de la même couleur, était enroulé de manière compliquée autour de son cou et de son buste, et un pan de celle-ci voletait derrière lui. Le Soleil, unique dans ce monde, dont la lumière accentuait encore sa blancheur, l’avait transformée à peu de choses près en lampe de jour ambulante. Inutile, mais qui attirait le regard.

********

Beaucoup de gens n’ont même pas l’idée de la quantité de documents à lire, remplir, signer, corriger, re-signer, envoyer, à laquelle est confronté le Kazekage, ou n’importe quel autre dirigeant des autres nations. Shigeru, avant de le devenir, en faisait partie. Mais il ne regrettait rien. Il ne regrettait rien, car il savait que rien de ce qu’il faisait n’était inutile pour sa nation. Mais cela ne l’empêchait pas d’être fatigué le soir venu, bien que ses nuits blanches soient nombreuses. Il ne partait jamais avant de finir ce qu’il avait à faire. Mais ce jour-là… Eh bien, il s’était bien débrouillé, ou alors il y avait eu moins de paperasse que d’habitude. Toujours était-il qu’il avait fini alors que le Soleil commençait à peine à se coucher.

Shigeru descendait les escaliers, souhaitant une bonne soirée à ceux qui partaient ainsi qu’à ceux qui étaient de service de nuit. Une fois dehors, son regard parcourut les deux côtés de l’avenue principale. Des tranchées profondes avaient été creusées des deux côtés de la rue, obligeant les gens à emprunter de petites passerelles de bois pour entrer dans les magasins et les habitations situés de l’autre côté desdites tranchées, ou pour passer dans des rues perpendiculaires. Ces tranchées, gênantes pour le moment, faisaient partie du Plan d’Irrigation Prioritaire Aequalis 1, le PIPA-1, qui devrait rendre d’ici deux ans le village aussi verdoyant que l’était celui de Konoha. Shigeru attendait d’ailleurs un rapport sur l’avancement des travaux, qui ne devrait plus tarder.

Le Kazekage avait pris la direction de la Porte Nord. Les gardes postés côté village le saluèrent, et Shigeru leur rendit leur salut, avant de s’arrêter quelques instants pour bavarder avec eux. Il aimait beaucoup parler à ses subordonnés, ou même à de simples civils. Pour lui, un bon leader devait, entre autre, être suffisamment distant de ses hommes pour être respecté, tout en étant suffisamment proche pour être aimé. Un lien particulier s’était en effet créé entre lui et les gens de Suna, qui faisaient partie de sa famille. Suna était une grande famille.

Le Soleil avait finalement entamé sa descente, et les ombres commençaient à s’allonger. Le crépuscule n’était pas loin. Lorsqu’il passa de l’autre côté de la porte extérieur, Shigeru aperçut une silhouette féminine. Seule. Il se dirigea vers l’inconnue, ne voyant pas son visage, celle-ci étant à contrejour.



« Il est rare de voir une personne rester seule à l’extérieur du village, à contempler l’horizon. Laissez-moi deviner, vous êtes ici parce que vous avez perdu votre alliance dans le désert, et vous n’osez pas rentrer chez vous. N’ayez crainte, je vais vous aider à la retrouver. »


Dit-il en lui faisant un clin d’œil accompagné d’un sourire malicieux.



Merci à Misaki Hinari pour le kit ^^

Le destin le plus noble que puisse connaître un homme est de placer son corps mortel entre le foyer qu'il aime et les ravages de la guerre.


Disciple SM de Misaki Hinari

Thème principal de Shigeru - Crimson Glory - March to Glory
Thème de beuverie de Shigeru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Naotaka
Chuunin de Suna ~ La Rose Rouge
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 24
Localisation : Chercher le Kazekage, peut-être que vous la verrez.

Identité du Ninja
Expérience:
0/100  (0/100)
Âge: 17
Prime:

MessageSujet: Re: La Vision d'un Ange [PV Mitsuki Naotaka]   Dim 4 Mar - 18:40

Que les jours passaient lentement lorsqu'on ne pouvait pas sortir de chez sois. Une jeune fille était assise sur le rebord de sa fenêtre, contemplant le ciel azur parsemé des rares nuages blancs. Les enfants du clan Naotaka auquel elle appartenait jouaient à l'extérieur. Ils semblaient bien s'amuser, ce qui fit apparaître un sourire sur les lèvres de la jolie jeune fille. Cette jeune fille était Mitsuki Naotaka, l'héritière du clan dont elle portait le nom. Depuis près de deux semaines, elle était enfermée dans sa chambre par la faute de ses parents. Elle était revenue de missions, le bras gauche blessé, ce qui avait eu pour effet de faire paniquer tout les membres du clan. À cette pensée, Mitsuki secoua la tête en soupirant. Elle se demandait bien pourquoi ils s'inquiétaient tous autant, mais au moins, cela prouvait qu'ils tenaient à elle.

Depuis sa rencontre avec Chizuru, Ichiro et Midori-sensei, le caractère de la jeune fille avait bien changé. Elle s'était ouverte petit à petit à eux et ses deux coéquipiers furent ses premiers amis. Avec le temps, elle était devenue douce, souriante et pleine de vie pour remplacer ce caractère froid et distant qu'elle avait autrefois. En changeant de caractère, elle s'était fait plus rapidement de nouveaux amis et elle était devenue l'héroïne de son petit frère qui s'amuse bien à lui jouer de mauvais tour tout de même.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

La journée avait cependant passé bien rapidement. Il fallait dire qu'elle avait dut participer à une réunion obligatoire avec son père et d'autres membres importants du clan. À ce moment , elle avait dut faire preuve de sérieux, ce qu'elle n'aimait pas trop faire lorsqu'elle n'était pas entrain de ce battre. Par la suite, elle avait aidé son petit frère à faire ses devoirs. On disait souvent de la jeune fille qu'elle était une enfant modèle et tout le blabla qu'il y avait a dire lorsqu'on compare une enfant sage à un enfant turbulent.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le soleil commençait à se coucher alors que Mitsuki venait tout juste de sortir de la maison. Elle s'étira en souriant. Enfin! Elle pouvait sortir prendre l'air! Étant donné que le clan s'était établie près de la porte Nord, Mitsuki se dirigea là-bas, vêtue d'un kimono bleu foncé avec l'obi de couleur rouge. De plus, elle portait un haori rouge avec l'emblème du clan dans le dos. Sauf que cette fois-ci, elle avait mis seulement le haori sur ses épaules, sans glisser ses bras dans les manches. Après tout, il ne ventait pas trop alors elle pouvait se permettre de le faire. Et puis, son bras qui était blessé pouvait bouger, mais sans trop forcer. Un bandage recouvrait tout son bras ainsi que sa main.

Après quelques minutes de marche, la jeune héritière arriva enfin à la porte, saluant les autres ninjas se trouvaient là en souriant. Elle sortie de l'autre côté de l'entrée pour contempler le magnifique paysage qui s'offrait à elle. Elle était perdue dans ses pensées, pensant au jour où elle avait fait ce marcher avec son père... Soudain, une voix la fit sortir de ses pensées. Elle devina bien rapidement que cette voix appartenait à un homme, mais à qui?

« Il est rare de voir une personne rester seule à l’extérieur du village, à contempler l’horizon. Laissez-moi deviner, vous êtes ici parce que vous avez perdu votre alliance dans le désert, et vous n’osez pas rentrer chez vous. N’ayez crainte, je vais vous aider à la retrouver. »

Sans de mouvement brusque, elle se retourna vers cet homme d'une grande beauté. Lorsqu'elle le vit lui faire un clin d'oeil, Mitsuki sentit ses joues devenir légèrement rouges, mais elle ne put s'empêcher de rire. Elle lui répondit d'une voix douce et calme.

- "Oh! Mais je n'ai pas perdu mon alliance, après tout, je ne suis pas mariée et encore moins fiancée. Je venais tout simplement observer le paysage qu'offrait le soleil couchant." dit-elle en se retournant pour continuer d'observer le magnifique paysage.

Le vent soufflait légèrement, déplaçant quelques grains de sable sur les dunes. Son haori rouge se soulevait légèrement ainsi que sa longue chevelure d'ébène qui était détachée aujourd'hui. D'un geste de la main droite, elle replaça une mèche rebelle déplacer par le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shigeru Minomura
Rokudaime Kazekage, Maître Pervers & Alcoolique
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 24
Localisation : Cherchez dans une taverne

Identité du Ninja
Expérience:
100/100  (100/100)
Âge: 24 ans
Prime: /

MessageSujet: Re: La Vision d'un Ange [PV Mitsuki Naotaka]   Mer 7 Mar - 20:15

Shigeru vit la silhouette se retourner vers lui, dans une économie de mouvements surprenante. La jeune femme partit d’un rire suite à sa remarque. Son rire lui fit l’effet d’une rivière serpentant lentement entre les arbres d’une forêt. Non, il lui évoquait plutôt ces objets qui sonnaient tels des cloches, dans différents tons, lorsque du vent le secouait. Raah, comment ça s’appelait, ces engins… Zut, le nom ne lui revenait plus. Bon, tant pis. Bref, c’était un son magnifique.

Lorsqu’elle lui répondit, le vent souffla légèrement, soulevant les vêtements de la jeune fille et ses cheveux, ainsi que les siens. Profitant du fait que son regard se reporta sur le lointain, Shigeru se déplaça en arc de cercle, afin de ne plus avoir le Soleil de face. Ce fut à moitié gagné. Le Soleil ne l’éblouissait plus, en effet, mais… La beauté de la jeune femme le saisit au plus haut point. Elle l’éblouissait, au sens propre du terme. Ses yeux verts, sa peau blanche, ses cheveux noirs… La délicatesse apparente de la jeune femme… Une grâce totalement féminine dans ses mouvements… Elle dégageait un charme inouï.



*Shigeru-kun ? Je te sens troublé. C’est cette femme qui te met dans cet état ?*


Sayuri. Il l’en avait oublié. Celle-ci s’était rappelée à lui par leur lien mental, lien exacerbé quand elle était sous forme de katana.


*Hein ? Non… Non, que vas-tu imaginer, Sayuri-chan ?*


Mais cette petite discussion télépathique avait eu le mérite de le sortir de sa contemplation. Pourvu qu’il n’ait pas eu la tête d’un imbécile heureux durant son absence… Bonjour le Kazekage. Le charmeur troublé, qui n’arrive plus à aligner deux mots après avoir vu la plus belle des femmes. Il y avait de quoi faire rire un tavernier enfermé dans sa cuve.


« Les hommes sont-ils donc aveugles ? J’aurais pourtant juré sur Anda que vous étiez mariée, ou fiancée. Une aussi belle femme que vous… Célibataire, j’ai du mal à le croire. Mais puisque vous le dîtes, je vais faire un effort. »


Le silence du désert fut soudain troublé par des sons de cloches et de cors. Le changement de la garde. Le premier quart nocturne allait commencer. Bon sang, les gardes nocturnes, et même diurnes… Malgré la dureté du travail, de par l’absence générale d’ennemis, les gardes lui avaient laissé de bons souvenirs, grâce à ses camarades.

Shigeru vint se placer aux côtés de son interlocutrice, une fois le calme revenu. Au Nord, quelques étoiles commençaient à apparaître, les plus brillantes, profitant de l’affaiblissement de plus en plus rapide de la lumière du Soleil. La nuit serait belle, comme elle l’était toutes dans ce pays. La sécheresse de l’air du désert rendait leur lumière moins… Diffuse. Elles semblaient être des joyaux qu’un Dieu bienveillant aurait suspendus à la voûte céleste. Sans parler de la Lune. Sa clarté illuminait le désert dans sa totalité. D’un point de vue militaire, Suna étant en position de défenseur ici, c’était un avantage indéniable en cas d’attaque nocturne. Les risques d’être pris par surprise étaient toujours présents, certes, mais de manière réduite.



« Au fait, cela m’était complètement sorti de la tête, mais je ne me suis pas présenté. Je suis Shigeru, fils de Shigeki, du Clan des Minomura. D’après l’emblème que j’ai aperçu sur votre dos, vous appartenez au Clan Naotaka, non ? »


Cela avait été une de ses tâches, après son accession au poste de Kazekage. Apprendre tous les symboles de tous les clans de Suna, savoir les associer à leur nom, et ce, quelque soit leur « importance » en terme de taille et de puissance au sein du village. Il avait également dû apprendre qui étaient les Seigneurs de ces clans. Mais sa mémoire avait dit stop à partir de ce moment-là, plus rien n’avait voulu rentrer et, de toute manière, il estimait que c’était suffisant. Dans le pire de cas, un coup d’œil rapide dans un dossier suffirait.


[HRP : Si ça ne te va pas, dis-le moi Wink ]



Merci à Misaki Hinari pour le kit ^^

Le destin le plus noble que puisse connaître un homme est de placer son corps mortel entre le foyer qu'il aime et les ravages de la guerre.


Disciple SM de Misaki Hinari

Thème principal de Shigeru - Crimson Glory - March to Glory
Thème de beuverie de Shigeru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuki Naotaka
Chuunin de Suna ~ La Rose Rouge
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 24
Localisation : Chercher le Kazekage, peut-être que vous la verrez.

Identité du Ninja
Expérience:
0/100  (0/100)
Âge: 17
Prime:

MessageSujet: Re: La Vision d'un Ange [PV Mitsuki Naotaka]   Mar 3 Avr - 22:49

Restant dos à l'homme, elle ferma les yeux tout en l'écoutant attentivement. À ces mots, elle ne put s'empêcher de sourire.

« Les hommes sont-ils donc aveugles ? J’aurais pourtant juré sur Anda que vous étiez mariée, ou fiancée. Une aussi belle femme que vous… Célibataire, j’ai du mal à le croire. Mais puisque vous le dîtes, je vais faire un effort. »

Le silence, qui était à la fois si paisible et agréable, fut vite interrompue par le son des cloches et des cors qui annonçait le changement de gardes. Ah.. les gardes... Ils travaillent jour et nuit. Elle se demandait bien comme ils faisaient. Enfin, le calme revint bien vite et le jeune homme se plaça à côté d'elle. Mitsuki tourna doucement la tête vers lui, un sourire aux lèvres. Au Nord, les deux jeunes gens pouvaient enfin apercevoir les premières étoiles qui apparaissaient. La nuit était le plus beau paysage qui ne pouvait pas y avoir dans tout le désert de Suna.

« Au fait, cela m’était complètement sorti de la tête, mais je ne me suis pas présenté. Je suis Shigeru, fils de Shigeki, du Clan des Minomura. D’après l’emblème que j’ai aperçu sur votre dos, vous appartenez au Clan Naotaka, non ? »

Shigeru ? Hum... Ce nom lui était familier, mais elle n'arrivais pas à mettre la main dessus.

- Effectivement, je suis l'héritière du clan Naotaka. Mitsuki Naotaka. Enchantée de faire votre connaissance... dit-elle en se stoppant dans sa phrase.

Il avait bien dit MINOMURA !!! Pendant quelques secondes, elle semblait figée. Que devait-elle faire ? Elle se retrouvait devant le Rokudaime Kazekage et la voilà qui le traitait comme un étranger. C'était la première fois qu'elle se retrouvais seule avec un si haut gradé. Habituellement, elle était toujours accompagnée par son père ou un membre de son clan ou bien par quelqu'un d'autre. Mitsuki s'inclina soudainement devant lui en fermant les yeux.

- Excusez moi de mon impolitesse Kazekage-sama. Je ne vous avais pas reconnu. Je suis extrêmement désolée.

Tellement elle était gênée de son impolitesse envers son supérieur, la jeune femme n'osa même pas se redresser, les joues légèrement rosées par son erreur. Elle se croyait complètement idiote et se traitait de tout les noms possibles dans sa tête.

* Tu n'es qu'une idiote Mitsuki ! Une idiote ! *

[Désoler, c'est court T_T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shigeru Minomura
Rokudaime Kazekage, Maître Pervers & Alcoolique
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 24
Localisation : Cherchez dans une taverne

Identité du Ninja
Expérience:
100/100  (100/100)
Âge: 24 ans
Prime: /

MessageSujet: Re: La Vision d'un Ange [PV Mitsuki Naotaka]   Dim 29 Avr - 16:35

Mitsuki Naotaka. Le nom lui revenait, maintenant qu’elle le lui disait. C’était la fille aînée du Seigneur de ce Clan. Il en avait une autre, plus jeune… Non, un autre, c’était un garçon. Il confondait avec le Clan Furashima. Bref, le frère était plus jeune que la sœur, et celle-ci était l’héritière du Clan, comme elle venait de lui dire.

Étrangement, la jeune femme s’était arrêtée dans sa phrase, et semblait figée, telle une pierre. Non, une statue. Une magnifique statue d’une femme encore plus magnifique. Et s’il se servait de son Jutsu secret pour faire apparaître une statue à son effigie ? Hmm, non, cela passerait mal. Trop direct, bien trop direct, et sans doute déplacé.

Soudain, la jeune femme, Mitsuki, s’inclina devant lui. Zut, elle ne l’aurait pas reconnu quand même ? Et bah si. Terriblement gênée, elle resta dans cette position de déférence et ne se releva pas. S’il ne disait rien, elle risquait de rester ainsi longtemps. Et il était dommage que seul le sable puisse contempler son visage. Le Kazekage soupira et, délicatement, Shigeru posa une main sur son épaule, et la redressa sans la brusquer. De son autre main, il replaça une des mèches de cheveux de la jeune femme derrière son oreille, en caressant sa joue au passage. Mince, qu’est-ce qu’il faisait ? Durant un instant, ce n’était pas lui qui contrôlait son corps. Enfin si. Non. Par Anda, elle lui faisait un effet bizarre, étrangement agréable. Shigeru retira ses mains puis recula d’un pas, et regarda la kunoichi en lui adressant un sourire.



« Ne vous en faîtes pas, Mitsuki-san. Je ne vais pas vous faire arrêter pour ça. Et en vérité, j’espérais bien que vous ne me reconnaîtriez pas… La prochaine fois, je donnerais un autre nom. »


Son kimono blanc avait pris des couleurs enflammées, de par les rayons du Soleil couchant. Ses cheveux blancs également. Diantre, il devait ressembler à une torche humaine. Hmmm, il pourrait utiliser ceci lors de ses discours, si ceux-ci devaient être, justement, enflammés.

Et allez, voilà encore que son esprit allait vagabonder ailleurs. Shigeru le ramena là où était sa place, et reporta son attention sur la jeune femme. Il se rendit alors compte qu’il n’avait cessé de contempler son visage. Une légère roseur colora ses joues, et il espéra que cela passerait inaperçu dans les lueurs du Couchant. Des choses qui ne passèrent pas inaperçu, cependant, furent les grommellements de son estomac. Il n’avait rien avalé depuis… Depuis ce matin, en fait.



« Veuillez m’excuser, la faim se rappelle à moi. Voudriez-vous m’accompagner au restaurant ? Ne vous en faîtes pas, je vous invite. Et si vous le voulez bien, nous pourrions finir la soirée en nous promenant dans le Parc Souterrain. »


Pris d’une inspiration soudaine, Shigeru se mit à genoux et prit la main de la jeune femme, comme s’il allait la demander en mariage. Par Anda, cette femme lui faisait vraiment un effet étrange, étrangement agréable. Se pourrait-il que… ? Non, c’était impossible. Mais pourtant…


« Je vous en prie, Mitsuki-san, accordez-moi l’honneur de passer la soirée en compagnie de la plus belle fleur, de la plus belle rose de Suna, et de la nation entière. »


[HRP : Le mien n'est pas long non plus ^^" Et désolé pour l'attente]



Merci à Misaki Hinari pour le kit ^^

Le destin le plus noble que puisse connaître un homme est de placer son corps mortel entre le foyer qu'il aime et les ravages de la guerre.


Disciple SM de Misaki Hinari

Thème principal de Shigeru - Crimson Glory - March to Glory
Thème de beuverie de Shigeru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Vision d'un Ange [PV Mitsuki Naotaka]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Vision d'un Ange [PV Mitsuki Naotaka]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ange gardien
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» Poussière d'ange.
» La longue histoire d'un Ange...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari :: Suna no Sato :: Suna :: Entrée du Village-
Sauter vers: