Poursuivez votre nindo, dans un monde où la paix est encore loin d'exister...

Partagez | 
 

 Retour au village.

Aller en bas 
AuteurMessage
Meyack Yuki
Jûnin de Kiri
Meyack Yuki

Messages : 8
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Retour au village.   Mer 29 Fév - 14:10

Retour à la maison.


C'était une journée splendide, le soleil brillait haut dans le ciel, les petits oiseaux sifflaient avec entrain, les nuages volaient tranquillement au gré des vents, tout semblait en parfaite harmonie dans la grande forêt du pays de l'eau. Pourtant, quelque chose qui n'avait pas sa place dans cet endroit se déplaçait rapidement, en silence et rien ne semblait pouvoir arrêter cet être qui semblait venir d'une autre dimension. La créature qui se déplaçait était un homme, plutôt grand et mince, il se déplaçait sur les branches d'arbres qui semblaient de pas crouler sous le poids du jeune inconnu. Ce jeune homme était un ninja du pays de l'eau, il avait passé ces dernières années loin de son village et il était prêt à réintégrer les forces de celui-ci pour le protéger contre les envahisseurs. Le monde shinobi était constamment ravagé par des guerres entre pays ou des guerres civiles, même si la guerre n'était plus présente depuis quelques années. Tandis qu'il se déplaçait avec grâce, Meyack, le prénom du jeune ninja, semblait avoir repéré quelque chose au sol, il amorça sa descente et tomba d'un pas léger sur le sol poussiéreux. Lorsqu'il se relava et regarda autour de lui, la chose qui avait attiré son regard était face à lui. Il s'agissait d'un lac éclairé par les rayons du soleil et ayant soif, le jeune homme se pencha et bu beaucoup d'eau pour remplir son gosier qui était aussi sec qu'un désert. L'eau fraîche descendit dans le corps du jeune homme et lui donna un second souffle. Il était prêt à reprendre la route, mais puisqu'il était descendu, il continuerait à marcher sur le sol plutôt que de retourner dans les arbres, d'ailleurs il était presque arrivé à sa destination finale. Meyack marchait tranquillement, il avait décidé de prendre son temps pour observer les merveilles de la nature. Cela faisait bien longtemps qu'il ne s'était pas accorder un petit moment de détente. Les arbres étaient très différents du pays d'où il revenait, ceux-ci étaient composés en grande partie de chênes, de hêtres, de pins... alors que d'où il venait les arbres étaient uniquement des sapins. La faune était aussi différente, des écureuils montaient aux arbres en traînant une noix, des ours bruns accompagner de leur petit s'amusaient alors que dans le pays des neiges les créatures passaient leur temps à se battre pour survivre et la vie était beaucoup plus rude. C'était une grande joie pour le jeune homme, il allait enfin revoir les siens après tant d'années, son excitation était montée d'un cran et avait atteint son paroxysme. Il n'était pas revenu chez lui depuis que le sanin légendaire de Konoha, Orochimaru l'avait pris sous son aile. Alors qu'il continuait à marcher, il éprouva une sensation exquise, le soleil lui chatouillait la nuque, le vent venait lui caresser le visage et faisait voler ses longs cheveux noirs. Il commençait à voir l'orée de la forêt et s'apprêtait enfin à sortir.
Lorsqu'il sortit de la forêt, la première chose qui choqua le jeune ninja, c'était l'incroyable brume qui protégeait le village caché de Kiri. Celle-ci était toujours permanente, les rayons du soleil ne filtraient jamais à travers ce rideau. La seconde chose qui lui fit impression, c'est que le monde calme de la forêt laissait place à un monde en perpétuel mouvement. L'océan était toujours en mouvement, le flux et reflux des vagues ressemblaient à une mélodie bien rodée. Meyack se laissa tomber sur le sol, son regard plongé vers l'océan et son esprit vagabonda. L'océan, cette puissante force de la nature qui n'avait été dompter par l'homme que parce que celui-ci le souhaitait. Tandis que les vagues se brisaient sur les rochers, Meyack se senti obligé de faire la comparaison entre les vagues qui symbolisait la vie et les rochers qui représentaient l'obstacle qui pouvait à tout moment la détruire. La vie était tellement courte et encore plus dans ce monde de shinobi dicté par la haine. Heureusement, le jeune homme retrouva ses pensées, son bras droit le démangeait, le sel commençait à s'attaquer aux tissus brûlés et le jeune homme dû enfilé un gant pour se protéger. Il se releva et reprit sa route en direction du village de la brume qui n'était plus qu'à quelques lieux d'ici.
La marche jusqu'au pont qui reliait le village de kiri à la berge ne prit pas longtemps. Meyack arriva devant celui-ci et sur le haut du pont, son nom y était indiqué : Pont Naruto. Quel nom étrange pour un pont, une plaque se trouvait à hauteur des yeux et l'explication du nom y était donner. Ce nom avait été donner au pont en l'honneur d'un ninja de l'équipe sept de Konoha qui avait réussi à l'aide de ses compagnons à terrasser les ninjas qui voulaient empêcher sa construction, Zabuza Momoshi le démon, membre des sept épéistes légendaires de Kiri et Haku Yuki, ninja maîtrisant le don du Hyoûton. En lisant cela, une vague de colère monta en Meyack, Haku, un membre de son clan avait péri et il perdait l'occasion de pouvoir le reconstituer. Meyack en profita pour admirer l'infrastructure du pont, c'était de la belle ouvrage, du bois de qualité, des pierres d'un blancs immaculés et malheureusement le sang de nombreuses victimes. Meyack devait bien le reconnaître, ce pont avait permis à Kiri de s'ouvrir au monde, la population du village avait retrouve une qualité de vie décente même si tout le monde n'était pas logé à la même enseigne. Meyack traversa le pont et lorsqu'il passa devant les grandes portes du village de la brume un ninja l'arrêta. Celui-ci n'était pas très grand, il n'avait pas l'air très fort non plus, mais son rôle consistait seulement à surveiller les aller et venu des visiteurs. L'homme s'adressa à lui avec un voix aigue presque féminine.


-Qui êtes-vous ?
-Meyack Yuki, je viens de rentrer, je suis juunin de Kiri. Voici mon laissez-passer.
-Donnez le moi.

Le garde pris d'un coup sec le laissez-passer et alla le montrer aux deux autres gardes qui occupaient le poste de sécurité. Meyack les regarda, ils vérifiaient si celui-ci était authentique et cela devait être le cas, car l'homme qui lui avait prit le rendit à Meyack. Le garde lui souhaita de passer une agréable journée au sein du village caché de la brume même si son ton laissait paraître une certaines lassitude d'être déranger pour de telles broutilles. Enfin de retour à son village, le jeune ninja devait dès à présent se rendre chez le Mizukage pour recevoir son logement de fonction et enfin être autorisé à reprendre les missions qui serviraient son village. Les rues du village avaient énormément changées au cours des années où le jeune shinobi était parti, il n' y avait plus de mendiants, les gens sortaient dehors et discutaient entre eux de vive voix tandis que les enfants s'amusaient à taper dans un ballon et à éclater de rire. Le nouveau Mizukage avait fait du bon travail en rendant les rues du village plus sûres. L'époque de la brume sanglante était révolue et semblait avoir disparue, même si Meyack savait qu'elle était enfouie au plus profond des coeurs de ses concitoyens, car beaucoup d'entre eux avait souffert en perdant un être cher. C'est dans cet optimisme et joie que commence la nouvelle vie de Meyack, le temps des voyages était terminé et maintenant, il devait se concentrer sur ses futures missions et peut-être sur ses futurs élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retour au village.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» La forteresse du Val sans Retour
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Haïti: Le retour de Duvalier et la "nostalgie" de la dictature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari :: Kiri no Sato :: Kiri :: Portes du Village-
Sauter vers: