Poursuivez votre nindo, dans un monde où la paix est encore loin d'exister...

Partagez | 
 

 Le maître de la glace.

Aller en bas 
AuteurMessage
Meyack Yuki
Jûnin de Kiri
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Le maître de la glace.   Lun 27 Fév - 13:58


Nom ♣ Prénom




Âge 21 ans♣ Village ou Organisation désiré Kiri no kuni ♣ Affinité(s) (Kekkei Genkai) Maîtrise du Hyoûton ♣ Rang Désiré Celui que vous jugerez bon de m'accorder.

Physique ♣ Ninja :
Meyack est une personne de grande taille, il mesure un mètre 85 pour 70 kilogrammes, ce qui s'avère parfait au niveau de l'indice corporel. Ce jeune homme possède de long cheveux noirs hérité de sa mère, des yeux bleus et une bouche fine. Son visage reste souvent paisible, car rien ne l'atteint ou presque, son teint se rapproche de l'albâtre ce qui le fait ressemblait à une sculpture, son nez est de taille correct tout comme ses oreilles qui ne sont ni trop grande, ni trop petite. Quand on le regarde, Meyack n'a pas l'air très épais, mais sous ses vêtements, il possède une puissante musculature hérité de son entraînement au monastère, car le taijutsu qu'on y enseignait ressemblait fortement au style des moines shaolin .Il porte sur lui un long manteau comme celui d'Ibiki Morino dans lequel il y a de nombreuses poches cachant ses kunaï, shuriken et autres arsenal ninja, des sandales comme celle de tous les ninjas, des mitaines recouvertes d'une couche d'un acier épais pour bloque les attaques d'armes blanches et un bandeau frontal ranger dans une poche afin de le protéger des chocs. Sous son manteau, se trouve un habit léger, juste un t-shirt et une fine cotte de maille très légère, mais qui protège efficacement contre les attaques des armes à distance conventionnelles. Il porte sur son dos un katana noir aux reflets violet appeler Ashura qu'il a hérité de son maître. Enfin il a le bras droit brûler suite à un accident, mais cela ne l'empêche pas de l'utiliser et le sceau maudit de la terre lui a été imposé quand il était très jeune, celui-ci se trouve sur son torse cacher sous ses vêtements.



Caractère ♣ Ninja :Plutôt poser, Meyack ne fonce jamais sans réfléchir, il préfère prendre son temps afin d'analyser les points faibles de son adversaire et s'il ne trouve aucune faille, il préfère attaquer pour essayer de trouver une ouverture. Aimant lire, il possède une grande culture générale. Meyack à un sens profond de la justice, il déteste ceux qui s'attaquent à plus faible qu'eux et n'hésite pas à se salir les mains quand il s'agit de protéger les gens autour de lui. Tout comme Orochimaru, Meyack recherche le savoir ultime, c'est à dire que son plus grand rêve serait de maîtriser toutes, oui toutes le techniques de ninjutsu de type Suiton, Fuuton et Hyoûton, les techniques de genjutsu ainsi que les techniques de fuuinjutsu. Meyack possède un second rêve, il souhaite intégrer la caste très fermer des épéiste légendaires de Kiri. Pour lui le plus parfait de ces épéistes est Ringo Ameyuri, le possesseur des épées jumelles Kiba. Il est très respectueux des coutumes de chaque endroit où il va et pour finir, il déteste se battre, pour lui, le monde idéal serait un monde de paix et c'est pour cette raison qu'il use de sa force dans certains cas.




Histoire ♣ Ninja :


I La naissance d'un enfant.


Tout commence il y a de cela 21 ans dans un petit village à la périphérie de Kiri no Kuni. Á cette époque, la troisième guerre shinobi venait de s'achever et la paix, une paix fragile venait de s'installer doucement. Pourtant, lorsque la grande guerre se termina, un couple de ninja de Kiri souhaita avoir un enfant. Pour eux, cet enfant serait un être qui changerait peut-être le monde, mais en réalité, cet enfant changerai le monde de ses parents. Neuf mois après leur retour de la guerre, on entendait dans une maison du village une femme souffrir, elle poussait de long hurlement et la chose qui vivait en elle semblait lui déchirer les entrailles. Cependant, cette souffrance n'était que le plus mauvais moment à passer et quelques instants plus tard, la jeune femme mit au monde un petit garçon qu'elle baptisa Meyack.
Cette famille qui semblait simple et humble était une redoutable famille de ninja, considérer comme des assassins hors-pair, la famille Yuki. Cette famille dont le nom signifie « neige » possède la capacité génétique de maîtriser cet élément appeler Hyoûton qui est un mélange de suiton  « l'eau » et de fuuton « le vent ». Finalement, la famille du jeune enfant semblait plus heureuse que jamais et rien ne pouvait empêcher son bonheur, mis à part une nouvelle guerre et c'est ce qui arriva quelques jours après le troisième anniversaire du petit garçon. On apprendra que ce massacre ne sera que le début de plusieurs années de guerres internes qui causeront la destruction de plusieurs clans dont celui des Kaguya.
Lorsque Meyack eut cet âge, l'imminence d'une guerre civile au village de la pluie changea sa vie de manière radicale. Ce changement se produisit une nuit de grand froid, la neige tombait sur les maisons, le feu crépitait dans les cheminées et beaucoup de personnes dormaient. Alors qu'il était en tain de dormir profondément, le garçon fut réveillé par ses parents qui l'emportèrent avec eux loin du village en proie aux flammes. Son père parlait rapidement en expliquant à sa femme que le Mizukage avait décidé d'un commun accord avec le Daimyo du pays de l'eau d'éliminer ce village pour détruire à tout jamais les capacités héréditaires de ces habitants. Tout brûlaient, des cris de souffrances retentissaient tel le tonnerre et rien ne semblait pouvoir calmer les personnes qui avaient déclenché cela. Profitant d'une ouverture dans le dispositif de protections, les parents de Meyack emmenèrent le petit garçon vers une forêt extrêmement sombre et lugubre, la lumière de la lune ne parvenait plus à passer au travers de l'épais feuillage des arbres. Ils marchèrent rapidement, se déplaçant d'arbres en arbres jusqu'à ce qu'un bruit attire leur attention. Des bruits de pas, des bruissements de feuilles... Ils étaient suivis de prêt, de très prêt. Le père du jeune garçon s'arrêta et demanda à son épouse de continuer à courir afin de se rendre sans plus tarder au temple de l'eau, monastère diriger par de nombreux moines qui pourraient ainsi protéger l'enfant du sors funeste qui l'attendait. Alors que la mère de Meyack s'éloignait de plus en plus de son mari, celui-ci se battait avec acharnement, usant de son don héréditaire pour empêcher l'ennemi d'avancer. Les ninjas ennemis étant en surnombre, le père de Meyack succomba quelques minutes après le départ de sa femme. Quant à elle, elle continuait sur sa lancée, son regard était devenu triste et vide. Elle commença alors à sangloter, les larmes lui coulèrent le long des joues et elle compris à ce moment-là, que le lien qui l'unissait à son mari venait de se rompre à tout jamais. Elle choisit de continuer, sans se retourner, son mari était mort et le fruit de leur amour ne devait pas disparaître. Finalement, le but de sa destination fut atteint. Elle arriva devant le temple et déposa le petit garçon endormit dans de chaudes couvertures. Si elle avait eu le temps, elle aurait admiré sans concession le temple, un temple fait de pierres et de bois teinté d'un bleu marine. Elle se pencha sur le corps de Meyack, déposa un baiser sur son front en lui murmurant qu'elle l'aimerait pour toujours et que même si la mort les séparaient, elle resterait dans son coeur. Elle glissa une lettre et frappa à la porte avec conviction. Puis sans aucun bruit, elle disparue dans les arbres et c'est la dernière fois que Meyack sentit sa mère. Sans aucune raison valable, le jeune garçon se réveilla et se mit à pleurer. La personne qu'il aimait le plus venait de mourir, mais cela, le petit garçon l'ignorait. Malgré les sanglots, Meyack entendit une porte s'ouvrir et un homme apparu. Il regarda le petit garçon, prit la lettre qui était déposé dans l'amas de couvertures et emporta avec lui le jeune garçon qui deviendrait l'un des pensionnaires permanent de ce temple.


II Une éducation stricte.


Maintenant avançons quelques années plus tard, plus précisément sept ans, Meyack à 10 ans. Depuis que le jeune garçon est arrivé au sein de ce temple, les journées étaient devenues éreintantes. Chaque jour, le jeune Meyack devait s'exercer quatre heures au taijutsu ce qui lui prenait toute la matinée, ensuite il prenait environ trente minutes de pause pour déjeuner puis il repartait pour deux heures de genjutsu, de ninjutsu et deux heures de fuuinjutsu enseigné par le grand-maître lui-même, car le jour où Meyack avait été recueillit, celui-ci avait décidé de l'élever comme son fils, mais celui-ci souhaitait surtout faire de ce jeune garçon le futur grand-maître lorsqu'il ne serait plus en mesure de diriger le temple. Dix longues heures de souffrances par jour, mais en plus, le grand-maître lui demandait de lire énormément afin que le garçon qu'il avait élevé comme son fils ait une idée plus précise du monde dans lequel il évoluait. C'était aux yeux du jeune garçon les plus beaux jours de sa vie. Malheureusement, ces jours disparurent suite à un malheureux incident.
C'était une journée qui commençait comme les autres, le soleil brillait dans le ciel, les nuages se laissaient porté au gré des vents, les oiseaux chantaient en bref une journée parfaire. L'entraînement matinale pouvait commencé. Les quatre heures de taijutsu passèrent aussi vite que d'habitude et lorsque ce fut fini, le garçon avait un mal de chien, ses muscles endoloris refusaient de le porter plus loin. L'heure du repas sonna et le jeune garçon retrouva sa force grâce à son envie de manger, c'est fou ce que peu faire la nourriture quand on a un ventre vide. Une fois la collation terminé il fallait reprendre l'entraînement, l'entraînement de ninjutsu., le dernier entraînement de Meyack dans le temple. Ayant le champ libre, le jeune ninja se mit à l'écart des autres, préférant être seul pour s'entraîner. Il souhaitait maîtriser une nouvelle technique Fuuton. Il en maîtrisait déjà trois-quatre, mais ce n'était pas suffisant. Hélas, rien ne se passa comme prévu, son entraînement fut interrompu par un élève particulier. Ce jeune élève se prénommait Shingi, celui-ci apparut accompagner de ses deux sbires. Shingi n'avait jamais aimé Meyack, il considérait que le jeune shinobi faisait tout pour attirer l'attention du grand-maître et il était particulièrement jaloux à cause de ça. Meyack resta de marbre comme à son habitude et attendit que son ennemi agisse. Shingi était également un élève turbulent, il avait beaucoup de mal à se concentrer, mais il possédait un don inné pour le ninjutsu.


-Alors Meyack, on n'est plus protéger par le grand-maître ? J'espère que tu trembles, parce que j'ai décidé de te refaire le portrait. Tu m'énerves tellement à te croire supérieur à nous. Tu te crois si exceptionnel, mais tu n'es rien d'autre qu'une mauviette.

Lui « refaire le portrait » ? Si vraiment il essayait, Meyack ne se laisserait pas faire. Shingi le haïssait corps et âme tout simplement parce que le jeune shinobi était plus doué que lui. Shingi s'approcha et commença à courir rapidement en direction de sa cible, son regard trahissait une certaine envie d'en découdre, il ferait probablement un bon ninja, mais son tempérament le rendait simple à lire, toujours à foncer droit sur son adversaire comme le fait un sanglier. Meyack attendit jusqu'à ce qu'il soit à la portée de son pied, il s'écarta au tout dernier moment et lui fit un croche-jambe pour le faire tomber. Tout en tombant, Shingi se rattrapa sur les mains et se remit dans l'axe. Il recommença à attaquer, mais cette fois si avec des coups de poings et des coups de pieds. Chacun contrait les attaques de l'autre, les poings s'entrechoquèrent à de nombreuses reprises, mais le talent naturel du jeune ninja désarçonna Shingi, il lui attrapa le bras et le cloua au sol, Meyack lui donna quelques coups de poings au niveau du visage et du torse. Le nez de Shingi émit un bruit effrayant, Meyack lui avait cassé le nez et le sang coulait abondamment. C'était fini, Shingi avait perdu et il devait l'accepter, il se releva en plaçant ses mains sur son nez en sang. Il montra du doigt Meyack et lui expliqua d'une voix modifié qu'il allait lui faire la peau. Shingi était ivre de colère, il fonça sur Meyack avec un kunai. Le jeune homme esquiva le kunaï à de nombreuses reprise lorsque l'arme le toucha au niveau du bras. Meyack regarda sa blessure qui saignait peu et envoya un coup de pied dans l'estomac de son adversaire qui s'écroula au sol. C'était fini, Meyack se retourna et alors qu'l partait Shingi se releva. C'était pourtant fini, mais le jeune combattant préféra continuer et commença une série de signes incantatoires. Shingi utilisait une technique de ninjutsu, ce qui était formellement interdit. Meyack l'avait vu de nombreuses fois, Shingi était plutôt doué en ninjutsu et particulièrement dans l'art d'utiliser les Katon. Le souffle de feu se détacha de la bouche du jeune garçon et Meyack fut obligé de l'esquiver s'il ne souhaitait pas finir griller. Il couru dans tous les sens afin d'éviter les flammes. Les amis de Shingi riaient en voyant le spectacle, mais Meyack n'avait pas l'intention de se laisser faire. Shingi avait enfreint le règlement et de toute façon, c'était un cas de force majeure non ? Meyack composa une série de signe, mais il avait oublié de prendre en compte l'affinité de l'adversaire et tandis qu'il lançait une attaque fuuton son adversaire lançait un nouveau katon. Les deux attaques s'entrechoquèrent et le Katon prit le dessus. Meyack se dépêcha de partir, mais hélas pas assez vite et il fut brûlé au niveau de son bras droit ainsi qu'à divers endroits, mais les dégâts étaient moins importants. Le jeune shinobi était dans le pétrin, son bras lui faisait mal, mais il ne voulait pas hurler sa douleur, il devait la garder au fond de lui pour ne pas donner satisfaction à Shingi. Celui-ci s'approcha du corps de Meyack et tout en lui donnant un violent coup de pied au niveau de l'estomac il lui dit tout simplement qu'il allait le tuer. Le tuer ? Non, même si Shingi haïssait Meyack, il ne pouvait pas le tuer, il aurait de gros problèmes, il serait renvoyer du temple et n'aurait plus le droit d'y pénétrer. Mais en regardant dans les yeux de son adversaire, Meyack comprit qu'il allait vraiment être tué. Shingi prit un kunai, le leva au-dessus de sa tête et fit descendre l'arme jusqu'à la poitrine du jeune garçon. Meyack ferma les yeux et à peine une seconde plus tard, des hurlements se répandirent dans l'enceinte de l'édifice. Meyack ouvrit les yeux et remarqua qu'il était couvert de sang, mais ce n'était pas le sien. Il regarda autour de lui et vit Shingi empaler sur de nombreux épieux de glaces. Son sang coulait, sa respiration devint de plus en plus lente et finalement, il succomba à ses blessures quelques instants plus tard. D'où pouvait bien provenir cette glace ? Lorsqu'il regarda les témoins du combat, il s'aperçut qu'ils avaient peur de lui, leur regard était devenu livide et leurs membres tremblaient à cause de la peur. Ils se mirent à courir afin de prévenir les moines adultes. Une dizaine d'entre-eux apparurent presque aussitôt et pendant que Meyack regardait ses mains couvertes de sang, il comprit qu'il venait de tuer son premier être humain. Á cette pensée, il se mit à vomir. Le grand-maître s'approcha de lui et posa une main amicale sur l'épaule du jeune garçon qui sursauta. Il leva les yeux vers son père adoptif et des larmes se mirent à couler, de chaudes larmes. Son père s'adressa à lui, d'une voix claire, mais grave.

-Que c'est-il passer Meyack raconte moi tout dans les moindres détails.

Meyack expliqua clairement et simplement ce qu'il s'était passer, du moins jusqu'à ce qu'il ferme les yeux après il ne se souvenait que de l'immense peur qu'il avait ressenti. Le maître regarda ensuite les amis de Shingi et ceux-ci lui expliquèrent la suite. Comment Shingi allait assassiner Meyack et comment celui-ci sans aucun signe avait lancé une puissante attaque de glace qui venait de prendre la vie de leur ami. Le grand-maître les remercia, leur demanda de partir et demanda à Meyack de se relever, de le suivre, mais en silence. Il avait quelque chose à lui dire, quelque chose de très important. Levant les yeux vers le ciel, le jeune garçon ne savait pas ce qu'il allait advenir de lui, mais ce n'était pas important, il avait tué et se sentait extrêmement mal. Il savait qu'en étant ninja il serait obligé de tuer certaines personnes, mais aussitôt dans sa vie, ça, il ne s'y attendait pas. Continuant de suivre son maître, Meyack regardait tout autour de lui, il savait maintenant où il allait : le bureau du maître. Il n'y était venu qu'une seule fois, lorsqu'il s'était battu avec un camarade qui l'avait insulté sans aucune raison apparente. Arriver devant la porte, le maitre introduisit une clé dans la serrure, un déclic se fit entendre et la porte du bureau s'ouvrit. L'homme que Meyack respectait plus que tout se dirigea vers son bureau, ouvrit un tiroir et en sortit une lettre qu'il tendit au jeune ninja.

-Cette lettre a été laisser par tes parents le jour où je t'ai trouvé. Elle contient des informations sur ton passé. Lis là. Tu comprendras ce qu'il c'est passé.

Meyack remercia son maître et ouvrit l'enveloppe qui avait déjà été ouvert. On pouvait lire dessus le prénom du garçon. Il sorti la lettre et commença à lire.

« Meyack, quand tu liras cette lettre, de nombreuses années se seront écoulés et ton père et moi serons morts. Nous avons été obligés de te laisser dans ce temple, car la guerre civile à Kiri devenait de plus en plus violente et nous savions que bientôt les ninjas du village nous attaqueraient. Nous savions que bientôt nous allions être massacrer par les ninjas de Kiri, ton père avait tout prévu et nous étions prêt à partir. Cette guerre civile est né de la peur que suscite les clans du village, les autres shinobi ont peur de ce que nous pourrions faire avec nos techniques héréditaires, ils ont peur que nous utilisions nos pouvoirs pour renverser le Mizukage et ils ont préférés éliminer toutes les familles possédant ces talents. Notre famille maîtrise le hyoûton, cette technique permet de contrôler la glace, mais elle n'apparaîtra que si tu ressens une peur intense comme la peur de mourir ou de perdre un être cher à ton coeur. Je te demande de ne pas haïr le village caché de la brume. Vis sans haine et apporte ton aide au village. Je t'aimerai toujours. Ta mère. »

Meyack n'en croyait pas ses yeux, sa mère était morte à cause des ninjas de la brume et elle lui demandait de ne ressentir aucune haine à leur égard. Impossible ! Il avait été si longtemps seul avant d'accepter que le grand-maître du temple le prenne sous son aile. Maintenant, à cause de son don héréditaire il allait se retrouver de nouveau seul. La loi du temple stipulait qu'en cas de meurtre, la personne ayant tué son adversaire, même pour se défendre était expulsé. Le grand-maître regarda Meyack et lui expliqua qu'il devait partir du temple. En entendant ces mots, le jeune garçon senti monter en lui des larmes, mais il se retint. Acceptant son sort, il prit le peu d'affaire qu'il avait et du se résoudre à partir. Alors qu'il s'apprêtait à franchir le portail du temple, son maître l'arrêta.

-Tiens prend ceci, ça devrait aider dans ta future vie. Sa katana se nomme Ashura, sa lame noire à été forger à partir d'un métal tomber du ciel. Ce métal est la chose la plus dure dans ce monde, rien ne l'égal.

Le maître tendis le katana à son jeune élève et sans un mot Meyack s'éloigna. L'un partait, l'autre restait, mais l'esprit de son maître l'accompagnerait jusqu'à la fin de sa vie. Ne se retournant pas, le nouvel exclu se mit à courir en direction du village caché de la brume. Le coeur lourd, il allait commencer sa nouvelle vie et rien ne pourrait l'arrêter.

III La vie à Kiri.


Cela faisait maintenant près de deux ans que Meyack vivait au village caché de la brume. La vie était dure, mais il la supportait et pour survivre, il effectuait de nombreux petits boulots que les ninjas de Kiri n'acceptaient pas. Il avait largement le niveau pour intégrer l'académie de Kiri, mais ne pouvant oublier ce qu'il ressentait pour le moment, le jeune garçon avait décidé de s'occuper tout seul. Il ne se liait d'amitié avec personne et chaque mission qu'on lui confiait était réussie très rapidement et sans bavure, mais il s'agissait de mission simple qui lui rapportait de quoi vivre. Pourtant, cette vie calme allait bientôt s'achever et le reste d'innocence qu'il restait à ce jeune garçon allait bientôt disparaître avec l'arrivée d'un personnage qui jouerait un rôle important dans la vie de Meyack. Cette personne apparue à la fin d'une mission que c'était vu confier le jeune ninja. Il avait eu plus de mal que prévu et avait dû utiliser une technique de glace alors qu'il s'était jurer de ne plus se servir de se pouvoir. En étant sur le chemin du retour, un homme à l'apparence de serpent s'adressa à lui. La sensation qu'il fit à Meyack lui glaça le sang,. Il avait l'impression d'être complètement écraser par la puissance de l'homme qui se tenait debout. Il avait l'impression qu'un immense serpent allait le dévorer.

-Tu es Meyack Yuki n'est-ce pas ? L'utilisateur de glace et probable dernier membre du clan Yuki.
-Oui pourquoi cette question ?
-Ton pouvoir m'intéresse énormément, j'aimerais que tu m'accompagnes dans mon village, le village caché du son à Oto. Ton don est très intéressant et j'aimerai l'analyser.
-Pourquoi devrai-je venir avec vous ?
-Tu recherches la puissances et le savoir n'est-ce pas ? Cela se vois dans ton regard, nous sommes pareils, maîtriser toutes les techniques du monde est mon but. D'ailleurs, tu n'es pas le seul bon combattant de ce village qui n'obéit pas aux règles du Mizukage. Suis-moi et tu rencontreras d'autres ninjas de ce village qui n'ont pas accepté cette autorité.
-Vous ne m'avez toujours pas révélé votre nom ?
-Je suis Orochimaru, maître des serpents et ton nouveau professeur si tu le désires.

Bien sûr, même Meyack savait de qui il s'agissait, le sanin légendaire de Konoha, connu pour son intelligence et sa force. Meyack réfléchit quelques instants. Á quoi bon rester à Kiri, il était toujours regardé de la pire des manières qu'il soit comme s'il était atteint par la lèpre. D'un autre côté, cet homme l'effrayait, mais la soif de puissance que Meyack ressentait à ce moment-là était énorme et presque incontrôlable. Il s'avança vers l'homme et baissant la tête en signe d'acceptation, il le suivi. Lorsqu'il avait accepté de le suivre, Meyack avait senti que l'homme gardait braquer ses yeux sur lui comme si celui-ci souhaitait le dévorer entièrement. Orochimaru souriait, il le sentait et lorsqu'il se redressa il en eu la confirmation. Le sanin semblait content de ce qu'il avait obtenu. C'est ainsi que Meyack et Orochimaru quittèrent le village de Kiri pour se diriger vers Oto.

IV Oto.


Le village caché du son était un village archaïque, on y trouvait que peu de choses et il était déconseiller de sortir la nuit sauf si vous vouliez vous faire trancher la gorge. Meyack était sidéré par ce village où la corruption était de mise. Bien que le pays du son possède un Daimyo, celui-ci est totalement assujettis à Orochimaru. Le sanin pria son nouvel élève de le suivre dans les méandres d'une immense forêt après avoir passé le village. Il s'engouffra entre deux arbres et présenta une ouverture à Meyack en lui demandant de bien vouloir s'y engouffrer. En entrant, le jeune shinobi remarqua que les murs étaient faits de pierres et que des serpents ornait chacun d'eux. Meyack suivi Orochimaru dans les nombreux couloirs avant que celui-ci ne s'arrête et demande à son jeune second de conduire le jeune homme dans une chambre en attendant son heure. Sans le sentir, un jeune garçon apparu au côté d'Orochimaru et il fit signe à Meyack de le suivre. Le jeune ninja suivi son interlocuteur qui s'avérait peu bavard et finalement il arriva devant une porte en bois. Il tourna la poignet et entra dans la chambre. Le garçon lui fit signe de rester sur le lit et il disparu. Meyack regarda, passa la main sur le lit et s'y installa. Cette chambre était très simple, un lit, un bureau, une étagère et une obscurité pesante. Pourtant, il n'eut pas besoin d'attendre très longtemps avant que l'on vienne le chercher. Le jeune homme qui était apparu aux côtés d'Orochimaru était là. Il fit de nouveau signe au jeune homme qui le suivit à nouveau, mais cette fois si jusqu'à une salle tout au fond du repaire. Elle était immense, une salle avec une énorme statue de serpent et tout au fond une chaise était placée. Une ombre se déplaça et Orochimaru apparu, il s'avança vers Meyack et il lui demanda s'il souhaitait acquérir plus de puissance. La réponse était fort simple : oui. Alors, Orochimaru s'avança vers Meyack et l'attaqua. Le jeune homme eut à peine le temps d'esquiver qu'une deuxième vague arriva et cette fois-ci elle atteignit son but, le cou de Meyack. Les crocs planter dans la chair du garçon ne faisaient pas si mal que ça, mais le venin qui semblait se répandre en lui le brûlait de l'intérieur. Sa tête était sur le point d'exploser, son coeur s'accélérait et son sang ne faisait qu'un tour. Le jeune ninja essaya de résister à ce poison, mais en vain. Tout tournait autour de lui, il se sentait de plus en plus faible et finalement, il s'effondra.
Quelques jours plus tard, il se réveilla avec une migraine colossale, mais il était toujours en vie et c'était le plus important. Il se leva de son lit, se dirigea vers la porte qui n'était pas fermé et parti vers la salle dans laquelle il s'était trouvé avant de perdre connaissance. En arrivant devant il entra sans frapper et vit que son nouveau maître était assis.


-Tu es enfin réveillé, j'ai bien cru que tu allais y rester, mais maintenant que tu es là, je vais t'expliquer ce qui va suivre. Je vais t'entraîner pour que tu puisses satisfaire ta soif de pouvoir et de connaissance, en contre parti, tu me devras obéissance et respect. Ce que je t'ai infligé s'appelle le sceau maudit de la terre. Tu n'en est qu'au premier niveau, mais sens-tu cette puissance qui s'écoule en toi ?
-Oui.
-Parfait, j'aimerais que tu suives un entraînement spécial avant de pouvoir continuer.

Un entraînement, quel genre d'entraînement ? Meyack ne savait pas de quoi il s'agissait, mais comme il s'y attendait, c'était un entraînement particulier qui lui permettait de maîtriser ses affinités. Peu de temps après avoir fini l'entraînement de base, Meyack fut intégré aux forces d'Oto. Il accomplit quelques missions pour le village caché du son avant de reprendre son entraînement. Voilà ce que furent les six années qui allaient s'écouler. Entre temps, Meyack avait obtenu le sceau maudit de niveau deux lui permettant de se transformer en une créature étrange, mais qui augmentait considérablement sa puissance. Il avait appris à contrôler les deux affinités qu'il possédait à la base, le fuuton et le suiton et il se révélait d'ailleurs bien plus à l'aise avec sa deuxième affinité que sa première. Quand au Hyoûton, son contrôle s'avérait plus compliquer, personnes ne savaient à quoi ressemblait les techniques, tous ce que le jeune homme apprit lui fut enseigner par les livres. En six ans, il avait énormément progressé bien plus que ce qu'il avait prévu. Meyack continuait d'être fidèle à son maître, mais celui-ci semblait se désintéresser de son jeune élève. Il avait récupérer quelques années plus tôt un ninja du clan Kaguya du nom de Kimimaro. Il était l'élève préféré, mais Meyack n'était pas jaloux, bien au contraire, il préférait que Orochiamru le laisse tranquille et lors d'une réunion particulière, Meyack compris que leur collaboration allait s'achever. Meyack avait 18 ans quand cette réunion eut lieu et Orochimaru avait choisi de faire appel à toutes ses forces pour une mission de rang SS. Cette mission consistait à détruire Konoha lorsque l'examen de sélection des chuunin aurait lieu. Ne comprenant pas les motivations de son maître, Meyack refusa d'aller combattre les ninjas de Konoha, mais il préféra ne rien dire de peur d'être tuer s'il était contre. Il participa à l'élimination du quatrième Kazekage en éliminant une partie de l'escorte avec d'autres ninjas, car le Kazekage c'était enfui quand il avait vu le nombre de ninjas qui l'attendait. Kimimaro et Orochimaru l'avaient rattraper et ils en avaient profiter pour l'éliminer. Orochimaru déclara que c'était au tour de Konoha. Konoha n'avait rien fait pour mériter une guerre et le jour de la bataille, Meyack disparu du village caché du son, laissant son bandeau derrière lui ainsi que ses camarades. Il prit soin d'effacer toutes ses traces pour ne pas être poursuivi et disparu dans la forêt aux abords du pays du feu. Konoha allait peut-être disparaître, mais Meyack ne pouvait prévenir ce village, car il respectait Orochimaru, même si celui-ci avait oublié le jeune homme.

V Voyage à travers le monde.


Libérer de ses chaînes, Meyack choisit de voyager à travers le monde pour ce faire une opinion du reste de la planète. Son voyage l'emmena vers des terres qu'il ne connaissait pas, il choisit de partir pour Iwa. Alors qu'il passait par un chemin de montagne, Meyack choisit de s'arrêter pour manger dans une petite auberge au bord de la route. Il entra, dis bonjour tout haut et s'asseya à une table tout en commandant le plat typique du pays. On lui servi rapidement et lorsqu'il prit ses baguettes et qu'il porta le morceau de nourriture à sa bouche, il se senti heureux. Cette nourriture était délicieuse et la faim qu'il avait ressenti jusqu'à alors avait cessé. Il regarda autour de lui et se mit à écouter les conversations de ses voisins de table bien que cela ne soit pas très poli. L'un parlait de sa famille à un autre ; une femme critiquait la nourriture pendant que son mari regardait la jeune serveuse, mais ce qui intéressa le plus Meyack fut raconté par un ninja d'Iwa. Celui-ci expliquait à son partenaire que depuis quelques temps, il n'avait plus aucune information au sujet d'un ninja particulier qui s'appelait Han. Le jeune shinobi aurait aimé en savoir plus au sujet de ce shinobi, mais le fait est que sa disparition inquiétait ces ninjas. Meyack se leva, paya son repas et parti en direction du village d'Iwa. En chemin, il rencontra des bandits de grand-chemin, en nombre, mais d'une grande faiblesse. Aucun ne maîtrisait les arts ninjas et Meyack n'avait eu aucun mal à les détruire, néanmoins, refusant d'apporter la mort, il les laissa vivant puis il parti. Quelques jours après cet incident, il arriva au village de la roche. Ce village était perché en haut d'une montagne et les habitations étaient éparpillés au gré des rochers sur lesquels elles pouvaient tenir. Meyack en profita pour visiter le village et se renseigner sur le monde des ninjas, mais les ninjas des roches se révélèrent peu bavard et Meyack se retrouva sans aucune information. Il choisit donc de quitter la ville quatre jours seulement après son arrivé. Meyack parti vers le nord afin de prendre un bateau à destination du pays des neiges. En chemin, il trouva une dernière auberge et s'y arrêta. Meyack entra et demanda au patron de l'établissement à quelle heure partait le prochain bateau à destination de Yuki no kuni. Le patron lui appris qu'il ne partirait que demain vers 14H et que le voyage durait 10 heures si tout se passait bien. Meyack le remercia et s'installa à une table. Les regards se tournèrent vers lui, visiblement il n'était pas très apprécié des gens autour de lui. Des hommes se levèrent et vinrent s'asseoir à sa table sans demander l'autorisation, ils regardèrent le jeune inconnu et s'adressèrent au patron en lui demandant une nouvelle tournée et que c'était ce jeune garçon qui la payait. Pitoyable tentative d'intimidation ! Pourtant, Meyack laissa couler, il ne souhaitait pas se battre et accepta de payer ce qu'ils voulaient. Puis, les hommes recommencèrent et là, ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Meyack se leva rapidement et les hommes se mirent à rire en demandant s'il avait un problème. Il fit non d'un signe de tête et il se dirigea vers la porte de sortie, mais l'un des hommes se leva et referma violemment la porte. Meyack resta de marbre, ces tentatives d'intimidations était l'apanage des grosses brutes sans cervelles. Les hommes rigolèrent et sortirent des kunaïs afin d'en découdre. Meyack poussa un soupir et attaqua les trois hommes qui surpris par la rapidité du jeune ninja se firent désarmer. Meyack plaça sa lame sous la gorge du chef et leur demanda s'ils souhaitaient continué dans ce sens ou bien vivre. Les hommes prirent le deuxièmes choix et Meyack les laissa tranquille avant de monter en silence dans sa chambre. Le lendemain matin, il se leva de bonne heure et partit en direction du quai. Dans une heure le bateau partirait et Meyack serait enfin tranquille. L'heure passa, il composta son billet en le donnant au responsable et s'installa dans un coin. Les dix heures nécessaires pour la traverser avait été faites et on arrivait enfin au pays des neiges.

VI Le pays des neiges.


Une fois le bateau arrimé, Meyack se dirigea vers le centre du petit village. Il demanda aux gens s'ils connaissaient un expert dans les techniques de glaces. On lui répondit oui en montrant le sommet d'une montagne couverte de neige. Meyack les remercia et se dirigea vers le sommet. Une semaine passa et Meyack arriva enfin au pied de la montagne. Il la regarda et remarqua que l'escalade serait très difficile, les parois semblaient abruptes, la neige rendait le tout glissant, même avec du chakra l'escalader serait difficile. Meyack commença donc sa longue escalade, il s'accrochait à chaque prises possibles, s'égratignant les mains, des engelures commencèrent à apparaître sur ses doigts et finalement il atteignit le sommet, fatigué couvert de neige, souffrant des blessures sur les doigts qui l'handicaperaient si jamais il devait descendre, mais là, ça suffisait, le jeune ninja était complètement lessiver et la nuit tombait. Il n'avait pas de quoi se nourrir, mais ce n'était pas grave, la fatigue l'emporta dans les bras de Morphée.
Le lendemain matin, il se réveilla trempé jusqu'aux os. Un animal était en train de lui lécher le visage, c'était un ours blanc. Meyack se releva surpris, un ours blanc qui lèche le visage d'un humain c'était surprenant. Soudain, une voix demanda à l'ours d'arrêter. C'était un vieil homme, il semblait avoir au moins soixante-dix ans, il était peu vêtu et semblait parfaitement s'acclimater, une longue barbe blanche tombait au niveau de ses genoux, on aurait dit un vieux sage. Meyack se dirigea vers le vieil homme et lui demanda s'il connaissait un expert en hyoûton, car malgré le fait que ça soit son affinité héréditaire, le ninja ne maîtrisait que deux ou trois techniques de ce type. L'homme lui sourit, son visage était doux et il lui répondit oui, il expliqua au jeune homme que c'était lui, il était un expert en hyoûton et connaissait toutes les attaques de cet élément sans exception. Meyack lui demanda en posant ses genoux sur le sol froid si celui-ci acceptait de lui apprendre ce qu'il savait. L'homme accepta et en voyant que Meyack possédait un sabre il lui demanda également s'il souhaitait apprendre cet art aussi. Meyack accepta et il rejoignit l'homme qui l'entraînerait pendant quelques années. Tout en marchant vers sa cabane, le jeune homme demanda à Meyack pour quelles raison celui-ci souhaitait apprendre les techniques de glaces. Meyack lui expliqua qu'il appartenait au clan Yuki et que la glace était pour lui quelque chose de naturel et qu'il devait la contrôler parfaitement pour devenir plus fort. L'homme avait semblé surpris en entendant le nom du clan Yuki. Quoi de plus normal car, d'après ce qu'il avait appris sur lui, le clan Yuki était né dans le pays des neiges. Après quelques années de guerres contres d'autres clan, celui-ci avait éradiquer tout ces clans ennemis et les ninjas du clan Yuki avaient prit le contrôle du pays. Quelques années plus tard, ils avaient essayé de conquérir d'autres territoires, mais les ninjas c'étaient heurtés à des clans possédant des techniques très puissantes. Le clan Yuki fut défait et la plupart de ses membres retournèrent au pays des neiges. Pourtant certains décidèrent de s'installer au pays de l'eau et quelques mois plus tard, ils étaient intégrer comme ninja du pays de l'eau. Une fois arriver à la cabane, le nouveau maître de Meyack se mit à l'entraîner pendant les trois prochaines années.


VII Le retour au village de la brume.


Cela faisait maintenant trois ans que Meyack s'entraînait au ninjutsu de glace et au maniement du sabre. Malheureusement, le maître de Meyack lui expliqua qu'il lui avait tout enseigné en l'espace de trois ans et qu'il en savait autant que lui. Meyack sentit son coeur vaciller, encore une fois il allait se retrouver seul, mais cette expérience avait été bénéfique pour lui, il maîtrisait de nombreuses techniques de glace plus puissante les unes que les autres. Son vieux maître le serra contre lui et il proposa au jeune homme qui avait maintenant 21 ans de partager un dernier repas avec lui et son compagnon Kuma. Meyack accepta avec plaisir et lorsque ce fut le moment de partir, il prit son ancien maître dans ses bras en lui souhaitant une longue vie, il s'éloigna de lui et se mit à descendre la montagne qu'il avait eu du mal à monter trois ans auparavant. Une fois descendu, il prit une semaine comme la dernière fois pour atteindre le petit village qui servait de port principal. En trois ans, de nombreuses choses c'était déroulé, les gens parlaient d'un groupuscule, l'Akatsuki qui récoltait les bijuus, ces armes de destructions massives que possédait chaque village caché.
Meyack avança dans le village et s'arrêta au guichet pour savoir quand partirait le prochain bateau pour le pays de l'eau, par chance, l'un d'eux partait dans trente minutes. Les minutes passèrent très vite et Meyack monta dans le navire afin de rejoindre son pays natale. La traversée prit un jour entier à cause des quelques escales qu'il y avait sur la route. Arriver à destination, Meyack descendit du bateau, il était enfin revenu au village de la brume afin d'y suivre sa voie, celle du ninja.

[/i]

Équipement ♣ Ninja : Katana noir au reflet violet nommé Ashura sinon les habituels parchemins explosifs, bombes fumigènes...




Si votre personnage est un personnage du manga, vous serez dans l'obligation de nous faire un test rp, et l'histoire sera facultative (après tout, nous la connaissons tous plus ou moins). Cependant, si vous avez un personnage inventé, vous pourrez alors choisir entre écrire un test RP ou l'histoire de votre personnage (l'histoire sera de toute manière dans ce cas là un test RP...)
En ce qui concerne le Test RP, le sujet n'est pas imposé. Vous êtes libre d'écrire ce que vous voulez, un combat avec un ennemi, une balade en foret, etc. Peu importe car de toute façon, ce RP ne sera pas prit en compte dans l'histoire.



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meyack Yuki
Jûnin de Kiri
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Le maître de la glace.   Lun 27 Fév - 13:59

Désolé du double post, mais si quelque chose ne vous convient pas, merci de me le faire savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakanai Satoshi
~ Yondaime Tsuchikage ~


Messages : 37
Date d'inscription : 15/09/2011

Identité du Ninja
Expérience:
0/100  (0/100)
Âge: 40 ans
Prime:

MessageSujet: Re: Le maître de la glace.   Lun 27 Fév - 14:28

Bien je devance un peu mes collègues, mais ta présentation vient d'un autre forum, bon c'est un perso inventé donc je pense que ça ira si tu peux prouver que c'est bien toi aussi sur l'autre forum en l’occurrence :

http://narutobns.forumcanada.org/t259-arrive-du-maitre-de-la-glace

Voilà pour le moment, après, peut-être que les admin te diront autre chose donc attendons leur avis ^^'



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meyack Yuki
Jûnin de Kiri
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Le maître de la glace.   Lun 27 Fév - 15:18

Tout à fait, Meyack Yuki de bijuu no sekkai. Je vais mettre en écrit au niveau de ma signature : Naruto agari pour vous prouvez que c'est bien moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakanai Satoshi
~ Yondaime Tsuchikage ~


Messages : 37
Date d'inscription : 15/09/2011

Identité du Ninja
Expérience:
0/100  (0/100)
Âge: 40 ans
Prime:

MessageSujet: Re: Le maître de la glace.   Lun 27 Fév - 15:32

Très bien envois moi un mp pour me dire quand ce sera fait Wink



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meyack Yuki
Jûnin de Kiri
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Le maître de la glace.   Lun 27 Fév - 15:40

Mp envoyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakanai Satoshi
~ Yondaime Tsuchikage ~


Messages : 37
Date d'inscription : 15/09/2011

Identité du Ninja
Expérience:
0/100  (0/100)
Âge: 40 ans
Prime:

MessageSujet: Re: Le maître de la glace.   Lun 27 Fév - 15:54

Très bien, identité prouvée, à vous les admins pour ce qui est de la fiche en elle même ^^



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ogito Yagarashi
Rokudaime Mizukage ~ Ninja Écologiste
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 15/07/2011
Age : 25
Localisation : A côté de chez mon voisin.

Identité du Ninja
Expérience:
100/100  (100/100)
Âge: 22 ans
Prime: /

MessageSujet: Re: Le maître de la glace.   Lun 27 Fév - 17:01

Yosh !
Donc, tu as choisi Kiri, c'est donc moi qui vais me charger de l'analyse de ta présentation ^^
Alors, concernant ton niveau rp, il est plutôt bon, je dois le reconnaître, cependant, beaucoup de fautes assez récurrentes apparaissent dans ton histoire, notamment au niveau des "é/er", et vis à vis des terminaisons féminines et plurielles. Mais bon, nous ne sommes pas non plus des profs de français, hein Wink

En ce qui concerne le contenu, je dois avouer que ton histoire était plutôt intéressante à lire dans l'ensemble, car on imagine tout de suite ton personnage, on le suit à travers ses nombreux voyages, et au final, on le connaît limite par cœur quoi x). Cependant, je pense qu'il y a quelques passages dont tu aurais pu te passer, notamment les chapitres dans les auberges, etc qui n'apportent pas grand chose à ton histoire si ce n'est de la longueur (et crois moi, elle est biiiiiiiien longue !)

Au final, j'hésite entre le rang de Chuunin avec de l’expérience ajoutée, ou Juunin sans expérience préalable... L'expression est plutôt bonne et intéressante par passages, mais l'orthographe est assez fragile dans l'ensemble...
Je te laisses donc choisir parmi ces deux grades... Pour moi, tu peux être un bon Chuunin, ou un Juunin débutant, et donc qui rame un peu, à toi de voir. Tu peux également consulter l'avis d'un autre modérateur ou de l'administratrice si tu le souhaites !

Voili voilou, je te souhaites tout de même la bienvenue, et te souhaite de passer les meilleurs moments possible en notre compagnie, très cher !



~ C'était Ogito Yagarashi, administrativement parlant Cool



<< Invité, notre combat sera certainement le dernier de ta vie. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-agari.forumactif.org
Meyack Yuki
Jûnin de Kiri
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: Le maître de la glace.   Lun 27 Fév - 17:24

Oui, je dois admettre que j'ai toujours été mauvais en orthographe, d'ailleurs, si vous connaissez un bon site de correction d'orthographe, ça m'arrangerais bien, autre que bon patron. En tout cas, je te remercie de cette analyse, ça fait toujours plaisir de voir que quelqu'un à bien lu l'histoire. Je dois admettre qu'il y a des passages inutiles, mais je les trouve nécessaire pour la trame de l'histoire ou pour souligne le caractère de mon personnage ou autre. Il est vrai que j'essaye de faire en sorte que le lecteur accompagne mon personnage et voit exactement ce qu'il voit.

En ce qui concerne le grade, j'aimerai être juunin, car, je pense pouvoir améliorer l'expérience de mon ninja par des rp.

Merci pour m'avoir souhaité la bienvenue et j'espère pouvoir RP un maximum en compagnie des autres membres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ogito Yagarashi
Rokudaime Mizukage ~ Ninja Écologiste
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 15/07/2011
Age : 25
Localisation : A côté de chez mon voisin.

Identité du Ninja
Expérience:
100/100  (100/100)
Âge: 22 ans
Prime: /

MessageSujet: Re: Le maître de la glace.   Lun 27 Fév - 17:28

C'est tout le mal que je te souhaites Very Happy

D'accord, je te valides donc Juunin de Kiri (sachant que tu devras également faire tes preuves à travers tes rps, mais je ne m'inquiètes pas trop pour toi à vrai dire ! Wink )



<< Invité, notre combat sera certainement le dernier de ta vie. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-agari.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le maître de la glace.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le maître de la glace.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]
» Cherche joueur de hockey sa glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto no Agari :: Votre Personnage :: I. Fiches de ninjas :: . Fiches validées-
Sauter vers: